Nouvelles recettes

La nouvelle saveur de jus de Tropicana arrive dans les magasins en janvier

La nouvelle saveur de jus de Tropicana arrive dans les magasins en janvier


Tropicana a sorti une nouvelle saveur Trop50 à ne pas manquer

La nouvelle saveur Tropicana a toute la saveur avec la moitié des calories et du sucre.

L'une des meilleures choses quand j'étais enfant était de se réveiller et de sucer un verre de jus d'orange froid tout en regardant des dessins animés. En vieillissant, nous avons commencé à devenir un peu plus créatifs avec nos choix de jus, optant parfois pour mettre un peu de champagne dans ce JO pour créer de jolis mimosas tueurs. Ces jours-ci, nos amis de Tropicana ont mis au point un jus à teneur réduite en calories qu'ils appellent Trop50, qui a le même bon goût dont vous vous souvenez quand vous étiez enfant, mais la moitié de la quantité de calories trouvée dans un verre de jus d'orange typique, et maintenant ils ont introduit une nouvelle saveur.

Les saveurs que Tropicana a proposées au fil des ans ont été créatives et délicieuses, offrant aux buveurs de jus chevronnés un excellent moyen d'obtenir leur dose de jus, mais aussi une certaine polyvalence au lieu de ne consommer que du jus d'orange. Rien ne dit que vous ne pouvez pas vous en tenir au jus d'orange nature pour l'amour de la tradition, mais Tropicana a introduit une nouvelle saveur de Trop50 qui sera disponible dans les magasins à partir de janvier. Nous avons eu un avant-goût et nous ne pourrions pas être plus excités à ce sujet.

Le nouveau produit est Raspberry Acai, et Tropicana nous dit que la petite baie ronde et violet foncé de la forêt amazonienne au Brésil a le goût d'un mélange de baies et de chocolat - et ils ont raison. La boisson n'est pas trop sucrée, mais elle possède toutes les délicieuses saveurs que vous attendez d'un verre de Tropicana.

L'açai à la framboise est une excellente source d'antioxydants et contient 100 pour cent de l'apport quotidien de vitamine C. Il n'y a pas d'édulcorants artificiels et 50 pour cent de moins de sucre et de calories que le jus dont vous vous souvenez de votre enfance.

La saveur est fabuleuse et elle a aussi des avantages pour la santé assez impressionnants. Nous ne sommes peut-être plus à l'aise avec les dessins animés un samedi matin, mais le Framboise Acai Trop50 nous rappelle définitivement les délicieux jours de consommation de jus, sans toutes les calories et le sucre.

Cliquez ici pour voir la recette du cocktail Mimosa


3 recettes de jus pour diabétiques qui réduiront réellement votre glycémie

On dirait que tout le monde connaît quelqu'un qui souffre de diabète.

Il peut s'agir d'un ami, d'un parent ou même d'une connaissance.

Ce n'est pas surprenant car le diabète est une épidémie.

Dans cet article, je parlerai brièvement du diabète, de ses causes et de la façon dont vous pouvez potentiellement l'inverser grâce aux jus et au bon régime alimentaire.

Si mon père, qui est au début des années soixante-dix, était capable de le faire, vous le pouvez aussi.

Avertissement: Ces recettes (en particulier la première) sont si puissantes (lorsqu'elles sont combinées avec des médicaments) qu'elles peuvent abaisser excessivement le taux de sucre dans le sang à des niveaux dangereusement bas. Veuillez faire preuve de diligence raisonnable et effectuer un test sanguin régulier pour surveiller la glycémie. Ces recettes fonctionneront mieux avec le diabète de type 2.

Quelques statistiques

Si vous consultez les statistiques sur Diabetes.org, près de 30 millions d'Américains souffrent de diabète et ce nombre augmente avec environ 1,7 million de nouveaux cas par an.

En 2014, plus de 347 millions de personnes dans le monde souffrent de diabète, si ce nombre ne crie pas à l'épidémie, je ne sais pas ce qui le fera.

Cela me tient à cœur parce que mon père, mon frère et mon oncle sont diabétiques et si je ne fais pas attention, je pourrais en avoir aussi.

Si vous voulez passer directement aux recettes, cliquez ici.


Tropicana propose des boissons New Island Punch et Raspberry Limeade qui hurlent toutes les deux en été

Tropicana est connu pour son jus d'orange, mais il a aussi toute la gamme d'autres jus. Nous avons un œil sur les deux nouveaux qui viennent d'arriver dans les magasins, et ils sonnent comme juste la chose dont nous avons besoin pour faire des cocktails fruités tueurs.

L'Island Punch apporte l'ambiance tropicale en combinant des saveurs d'ananas et de fruit de la passion. La marque le décrit comme "l'été dans un verre", et on peut déjà dire que c'est vrai. C'est une boisson sucrée même sans édulcorants ni arômes artificiels. La deuxième saveur réunit douceur et acidité. Tropicana&rsquos Limeade aux framboises mélange des framboises sucrées et des citrons verts acidulés pour une combinaison savoureuse.

Vous pouvez trouver ces nouvelles boissons dans divers magasins, notamment Target, Acme et ShopRite. L'Island Punch est disponible en bouteilles de 12 onces et 52 onces, et le Raspberry Limeade en bouteilles de 52 onces. La grande bouteille coûte environ 2 $, donc si ce n'est pas une raison pour améliorer votre mimosa ce week-end, nous ne savons pas ce que c'est.

La bonne nouvelle est qu'il ne semble pas que l'une ou l'autre de ces boissons soit en édition limitée. Cela vous donne donc une raison de plus pour devenir accro aux gorgées fruitées. Avons-nous mentionné que ceux-ci seraient délicieux dans un cocktail?


Coke fabrique son jus d'orange avec un algorithme

Ne laissez pas le nom vous tromper. Le jus d'orange Simply de Coca-Cola est tout sauf cueillir, presser et verser. Ce verre froid de 100 % de soleil liquide sur la table du petit-déjeuner est le produit d'un complexe de jus industriel sophistiqué. L'imagerie satellite, les algorithmes de données complexes et même un pipeline de jus font tous partie de la recette. « Vous prenez Mère Nature et la standardisez », déclare Jim Horrisberger, directeur des achats à l'immense usine d'emballage de jus d'Auburndale (Floride) de Coke. “Mother Nature n'aime pas être standardisée.”

Coca-Cola, fabricant des marques Minute Maid et Simply Orange, utilise son bilan et sa distribution pour construire méthodiquement une machine à jus mondiale. Cela inclut les États-Unis, le plus grand marché du coke, représentant un tiers de son volume vendu. PepsiCo, dirigé par sa marque Tropicana, détient une part de volume de 40 % du marché américain de 4,6 milliards de dollars pour les jus non concentrés, contre 28 % pour le Coke, selon Euromonitor. À l'échelle mondiale, selon l'étude de marché, le coca génère environ 13 milliards de dollars de revenus par an grâce au jus pur et aux boissons à base de jus. « Vous les voyez se concentrer sur les boissons plates parce que cela fait plusieurs années que les boissons pétillantes sont dépassées », déclare Thomas Mullarkey, analyste pour Morningstar à Chicago.

Au cœur du plan de Coke aux États-Unis se trouve 100 % de JO non concentré, pour lequel les consommateurs sont prêts à payer jusqu'à 25 % de prime. Pourtant, la production de la boisson est beaucoup plus compliquée que la mise en bouteille de boissons gazeuses. La production de jus est pleine de variables, de la météo aux préférences régionales des consommateurs, et Coke essaie de gérer chacune d'elles, du bosquet au verre.

Dans la bucolique Auburndale, à une heure au sud de Disney World, Coke a dépensé 114 millions de dollars ces dernières années pour agrandir sa première usine d'embouteillage de jus aux États-Unis, qui, selon lui, est la plus grande au monde. C'est ici que Coke a mis au point une méthodologie top secrète qu'il appelle Black Book pour s'assurer que les consommateurs ont un jus d'orange constant 12 mois par an, même si la saison de croissance maximale dure environ trois mois. « Nous avons essentiellement construit un simulateur de vol pour notre entreprise de jus de fruits », a déclaré Doug Bippert, vice-président de l'accélération commerciale de Coke.

Black Book n'est pas vraiment une formule secrète. C'est un algorithme. Le consultant en analyse des revenus Bob Cross, architecte du modèle de jus de Coke, a également construit le modèle utilisé par Delta Air Lines pour maximiser ses revenus par mile parcouru. Le jus d'orange, dit Cross, est certainement l'une des applications les plus complexes de l'analyse commerciale. Cela nécessite d'analyser jusqu'à 1 quintillion de variables de décision pour fournir systématiquement le mélange optimal, malgré les caprices de Mère Nature.

Le modèle Black Book comprend des données détaillées sur la myriade de saveurs, plus de 600 au total, qui composent une orange et les préférences des consommateurs. Ces données sont associées à un profil détaillant l'acidité, la douceur et d'autres attributs de chaque lot de jus brut. L'algorithme indique ensuite à Coke comment mélanger les lots pour reproduire un certain goût et une certaine consistance, jusqu'à la teneur en pulpe. Une autre partie de Black Book intègre des facteurs externes tels que les conditions météorologiques, les rendements des cultures attendus et les pressions sur les coûts. Cela aide Coke à planifier de manière à ce que les fournitures soient disponibles aussi loin que 15 mois. “Si nous avons un ouragan ou un gel,” Bippert dit, “ nous pouvons rapidement replanifier l'entreprise en 5 ou 10 minutes simplement parce que nous l'avons modélisé mathématiquement.”

Coca-Cola a acheté Minute Maid en 1960. La société de jus avait été fondée pendant la Seconde Guerre mondiale par l'ingénieur pharmaceutique Jack Fox, un expert en concentration de sérum sanguin, pour fabriquer du concentré de jus d'orange pour un contrat militaire. Aujourd'hui, le jus d'orange congelé à partir de concentré représente moins de 4 % de l'ensemble du marché américain du jus d'orange, selon Coke, et représente une infime partie des ventes de Minute Maid. Au lieu de cela, le géant des boissons a concentré ses efforts sur les jus de fruits frais, doublant les ventes mondiales en volume de 2004 à 2011. Sur les 15 marques de coca qui génèrent chacune au moins 1 milliard de dollars de revenus par an, quatre sont des boissons à base de jus : Minute Maid dans le monde , Simply Orange aux États-Unis, Minute Maid Pulpy en Asie et Del Valle en Amérique latine.

Le coke a représenté 17 % du volume de jus vendu sur les 22 principaux marchés mondiaux, contre 9 % pour PepsiCo, selon les données de Nielsen pour l'exercice clos en septembre dernier. La part de marché de Coke a augmenté de 0,9 point de pourcentage au cours de la période, tandis que PepsiCo a diminué du même montant.

À quelques pas de l'usine de coke&# x2019s Auburndale, d'énormes réservoirs de stockage encastrés dans des bâtiments isolés s'élèvent bien au-dessus du paysage plat de la Floride. Les silos sont pleins de jus fraîchement pressé, réfrigéré jusqu'à 30 F à 34 F. Les réservoirs appartiennent à Coca-Cola&# x2019s partenaire brésilien dans la guerre des jus, Cutrale, l'acheteur mondial de fruits qui traite les oranges qui entrent dans les marques de jus de Coca&# x2019s. Ensemble, les entreprises achètent près d'un tiers des 145 millions de boîtes d'oranges cultivées par plus de 400 producteurs de Floride. Coke et Cutrale informent les producteurs sur les meilleures pratiques et veillent à ce que les oranges soient cultivées conformément aux spécifications de Coke. Les experts de Cutrale utilisent l'imagerie satellite pour surveiller les cultures au Brésil, afin qu'ils puissent ordonner aux producteurs de cueillir leurs fruits au moment optimal dicté par Black Book. Les entreprises ont construit un pipeline souterrain de 1,2 mile de Cutrale&# x2019s Orlando-zone de traitement à l'usine d'emballage de Coke&# x2019s pour transporter du jus qui nécessitait auparavant 70 voyages en camion-citerne par jour.

Cutrale a également construit une installation de 10 millions de dollars pour traiter et expédier la pâte d'orange. Environ 80 % de ces entrailles d'orange sont expédiées congelées en Chine pour être utilisées par des marques telles que Minute Maid Pulpy, qui était la première marque d'un milliard de dollars de Coke développée sur le continent. Aucune partie de l'orange n'est gaspillée. Les huiles essentielles sont mises en bouteille et vendues pour tout, des arômes aux nettoyants ménagers. La peau est pressée en granulés pour l'alimentation du bétail. Le jus brut est ensuite pasteurisé rapidement et acheminé vers des réservoirs de stockage pouvant atteindre 2 millions de gallons chacun pendant une période pouvant aller jusqu'à huit mois.

A l'intérieur des cuves, le jus est agité lentement au fond afin qu'il ne se dépose pas. Une couverture d'azote gazeux au sommet empêche l'oxygène d'induire la pourriture. Les lots de jus de diverses cultures et saisons sont séparés en fonction de caractéristiques telles que le type d'orange, la douceur et l'acidité. Le jus de saison est généralement mélangé avec du jus de contre-saison.

En haute saison, d'avril à juin environ, les oranges peuvent passer du bosquet au verre en moins de 24 heures. Les câbles à fibres optiques maintiennent les ordinateurs de l'usine d'embouteillage de jus de Cutrale et de Coke en contact constant afin que le jus soit acheminé plus efficacement. À l'intérieur de l'usine d'embouteillage, les techniciens d'un centre de contrôle de la circulation suivent les instructions du Black Book avant l'embouteillage. La recette hebdomadaire est constamment modifiée. Les saveurs et les parfums naturels capturés lors de la compression sont réintégrés dans le jus pour restaurer la saveur perdue lors du traitement.

Tous ces ajustements ne conviennent pas aux goûts de tout le monde. Alissa Hamilton, auteur du livre 2010 Pressé : ce que vous ne savez pas sur le jus d'orange, affirme que la plupart des JO 100 % non concentrés sont plus transformés que les consommateurs ne le pensent. Elle a plaidé pour un étiquetage plus strict afin qu'ils sachent que le jus a été conçu à partir de divers lots d'oranges. Il reste encore une partie du processus qui n'a pas changé avec le temps : la cueillette. Environ 95 % des oranges utilisées par Coke pour les jus sont encore cueillies à la main sur les arbres.


Jus et boissons pour enfants

Au Sam's Club, nous vous offrons des options presque infinies en matière de jus. Cela inclut tout, des favoris des enfants comme CapriSun aux classiques comme le jus de pomme et le jus d'orange. Essayez des jus plus tendance comme JUS by Julie 5 jours Blended Juice Cleanse and Tart is Smart Black Cherry Concentrate. N'oubliez pas non plus vos légumes. V8 et Naked fabriquent toutes sortes de combinaisons innovantes de jus de fruits et de jus de légumes pour vous aider à obtenir vos portions quotidiennes.

Vous trouverez toutes vos marques préférées dans des emballages en vrac et variés, tels que Ocean Spray, Honest, Tropicana, Izze et Welch's. Il existe à peu près toutes les saveurs auxquelles vous pouvez penser, alors choisissez de nouveaux favoris à ajouter à votre smoothie post-entraînement au lieu d'une boisson énergisante ou pour ajouter plus de vitamines à votre petit-déjeuner sain.

Lorsqu'il est temps de faire le plein pour les déjeuners scolaires et les collations après l'école, les boîtes de jus sont toujours en tête de liste. Essayez Kool-Aid, Capri Sun et Honest. Achetez-les en vrac à 40 boîtes de jus par paquet ou choisissez un paquet plus petit avec des bouteilles en paquets de 24 ou 28. Nous avons également des bouteilles plus grandes afin que vous puissiez choisir la taille de la portion individuelle.

Acheter du jus au Sam's Club

Nos saveurs les plus vendues sont probablement aussi vos préférées. Découvrez ces options de jus en vrac!

  • Pack de variétés Kool-Aid Jammers : Ce favori des enfants contient 55 % moins de sucre que la moyenne des boissons gazeuses et il est toujours délicieux. Chaque paquet comprend 40 sachets de 6 onces avec 10 de chaque saveur et mdashcherry, raisin, punch tropical et kiwi à la fraise.
  • Pack de variétés Welch's : les bouteilles refermables et résistantes aux chutes font du jus Welch's une excellente option pour les déjeuners scolaires, les voyages en voiture et les sorties. Chaque paquet comprend 24 bouteilles de 10 onces, huit de chaque saveur et punch aux fruits, de l'ananas à l'orange et du jus de raisin.
  • Pack de variétés de jus 100 pour cent Apple & Eve : chaque sachet ne contient pas de sucre ajouté et 100 pour cent de la dose quotidienne de vitamine C. Ajoutez-le à votre déjeuner préféré ou au sac de garderie de votre enfant. 36 sachets de 6,75 onces, neuf de chaque saveur et pomme, très baies, punch aux fruits.
  • Jus d'orange 100 pour cent Tropicana : Chaque bouteille contient de l'acide folique, du potassium et 100 pour cent de la valeur quotidienne recommandée de vitamine C. Chaque paquet comprend 24 bouteilles de 10 onces.
  • Jus de pomme Tropicana 100 pour cent : 100 pour cent signifie sans sucre ajouté. En plus de cela, chaque bouteille est sans cholestérol, sans gras et une excellente source de vitamine C. Chaque paquet comprend 24 bouteilles de 10 onces.
  • V8 Splash Variety Pack : L'American Heart Association approuve ce délicieux pack. C'est peut-être parce que chaque bouteille contient du vrai jus de fruits et du jus de carotte. Chaque pack comprend 18 bouteilles de 12 onces, six de chaque saveur & mdashPêche mangue, mélange de baies et mélange tropical.
  • Pack de variétés de boissons au jus Ocean Spray : les canneberges sont naturellement saines et chaque bouteille de boisson au jus Ocean Spray contient 100 pour cent de votre dose quotidienne de vitamine C et aucun sirop de maïs à haute teneur en fructose. Chaque paquet comprend 18 bouteilles de 10 onces, six de chaque saveur&mdashOriginal Cranberry Juice Cocktail, Cran-Grape et Cran-Apple
  • Welch's 100 % Juice Variety Pack : Chaque bouteille pratique contient deux portions de fruits et sans sucre ajouté. Chaque paquet comprend 24 bouteilles de 10 onces de chaque saveur - orange, pomme et raisin.
  • Jus d'ananas 100 pour cent Dole : Sans sucre ajouté, sans concentré et facile à stocker et à transporter. Ce jus est parfait pour un dîner ou sur une couverture de pique-nique vichy. Chaque paquet comprend 24 canettes de 8 onces.

Sam's Club a toutes les saveurs auxquelles vous vous attendez (jus d'orange, jus de raisin, jus de pomme, jus de cerise, jus de canneberge et jus de tomate) et certaines que vous pourriez ne pas (jus de mangue, jus de grenade et lait de coco). Ils viennent seuls dans des bouteilles de jus à 100%, mélangés les uns aux autres dans des mélanges pour boissons et tourbillonnés dans des smoothies. Il est difficile de ne pas trouver la combinaison et le style exacts que vous recherchez.

Si vous cherchez autre chose que du jus de pomme et du jus d'orange, nous pouvons également vous aider. L'eau et le lait de coco sont connus pour leur capacité à reconstituer les électrolytes, ce qui est particulièrement important après un entraînement ou toute autre activité physique intense. L'aloès n'est que l'un des moyens les plus purs de se réhydrater avec presque pas de sucre ni de sel. Essayez l'un d'entre eux et trouvez un nouveau favori :

  • Boisson à la noix de coco et à l'aloès de Vivaloe
  • Lait de coco biologique sans produits laitiers So Delicious
  • KOH Noix de coco 100% eau de coco
  • Eau de coco Vita Coco

FAQ : Jus

Quel est le jus de fruit le plus sain ?

Est-ce du jus de pomme ou du jus d'orange ? Peut-être du jus d'ananas ? C'est une question difficile avec de nombreuses réponses. WebMD suggère la grenade, la canneberge et l'açai tandis que Heartline recommande la canneberge, la tomate et la betterave. D'accord, la betterave n'est pas un fruit et certains diraient qu'une tomate ne l'est pas non plus, mais toutes sont de bons choix pour différentes raisons. En fin de compte, choisissez un jus qui complète le reste de votre alimentation.

Le jus est-il bon pour vous ?

Le jus peut absolument être bon pour vous. Comme toute autre chose, cela ne devrait pas être la seule chose que vous consommez, mais cela peut être une partie importante d'une alimentation saine et équilibrée. Lorsque vous choisissez un jus, lisez l'étiquette et recherchez les niveaux élevés de sucre ou de sodium, le sirop de maïs à haute teneur en fructose, les édulcorants et tous les ingrédients que vous ne pouvez pas prononcer ou ne reconnaissez pas comme des aliments.

Quel jus aide vos selles?

La clé est de trouver un jus avec une bonne quantité de fibres. Le jus de pruneau est la réponse classique à cela. Il contient des fibres pour faire avancer les choses, mais les avantages ne s'arrêtent pas là. Le jus de pruneau est une bonne source de vitamines B 2, 3 et 6, de fer, de manganèse et de potassium. Il contient également du magnésium, des protéines et de la vitamine K. En raison de sa teneur naturelle en sucre, il est préférable de s'en tenir à une enquête par jour.

Quel jus est bon pour les reins ?

Les trois meilleures options pour la santé des reins sont le jus de canneberge, le jus à base de citron et le jus à base de citron vert. Il a été démontré que tous étaient bénéfiques pour la fonction rénale. Les canneberges peuvent combattre les bactéries qui causent les infections des voies urinaires, qui peuvent se propager aux reins si elles ne sont pas traitées. Les jus de citron et de lime peuvent réduire le risque de développement de calculs rénaux en empêchant le calcium de se lier à d'autres minéraux dans le corps.

Lorsque cela se produit dans un rein, il se forme un calcul rénal. Un avertissement cependant, recherchez les variétés à faible teneur en sucre. Le sucre peut en fait diminuer la fonction rénale et contrecarrer les avantages positifs du jus.


Mountain Dew&rsquos New Southern Shock a une explosion de saveur de punch tropical

Mountain Dew est déjà disponible dans une gamme de saveurs, mais ils n'en ont pas encore de nouvelles. Le dernier à rejoindre ces saveurs est Southern Shock, et c'est juste le soda pour garder nos papilles gustatives heureuses tout l'été.

PepsiCo décrit le nouveau Mountain Dew Southern Shock comme une explosion de Mountain Dew aromatisée au punch tropical. Le soda brillant est de couleur rouge/orange, il est donc tout à fait approprié pour la saison. Vous pouvez trouver cette gorgée dans des bouteilles ou des canettes, car ce n'est qu'une boisson en fontaine pour le moment.

&ldquoLa saveur est presque comme un mélange de Code Red, Goji [Citrus Strawberry] et Sweet Lightning tout en un. Certainement une sorte de saveur de punch aux fruits. Je l'adore, 9/10", a noté un utilisateur de Reddit à propos de Southern Shock.

Vous devrez peut-être conduire un peu pour mettre la main sur le Mountain Dew Southern Shock, car il est exclusivement disponible à Bojangles, un fast-food spécialisé dans le poulet frit assaisonné à la cajun. C'est une chaîne régionale avec des sites en Alabama, Floride, Géorgie, Kentucky, Maryland, Mississippi, Caroline du Nord, Pennsylvanie, Caroline du Sud, Tennessee, Virginie, Washington, D.C. et Virginie-Occidentale. Désolé, côte ouest.

Il n'est pas clair si Southern Shock est une offre permanente à Bojangles ou s'il n'est disponible que pour une durée limitée. Mais si c'est bon, nous allons embêter PepsiCo pour le mettre en bouteille et le mettre en magasin.

Ce n'est pas souvent que Mountain Dew crée une saveur particulière en collaboration avec un restaurant. L'année dernière, la marque s'est associée à KFC pour dévoiler Sweet Lightning, un soda avec un punch de pêche et une touche de miel. Considérez-vous chanceux si vous habitez près d'un Bojangles, car nous avons le sentiment que beaucoup de gens sont jaloux en ce moment.


Une division de PepsiCo, Inc. depuis août 1998, Tropicana Products, Inc. est le premier producteur de jus d'orange aux États-Unis, dépassant son rival Minute Maid (appartenant à juste titre au rival de PepsiCo, The Coca-Cola Company). Dans le secteur américain des jus réfrigérés de 2,63 milliards de dollars, Tropicana détient une part de 44%. L'entreprise a été une pionnière dans le secteur du jus d'orange réfrigéré sans concentré, et elle représente jusqu'à deux tiers des ventes américaines sans concentré. Opérant uniquement aux États-Unis et au Canada, les principales marques de Tropicana comprennent le produit phare Tropicana Pure Premium (la troisième marque alimentaire du secteur des supermarchés aux États-Unis), Tropicana Season's Best, les jus Dole, Tropicana Twister et Tropicana Smoothies. Les anciennes opérations internationales de l'entreprise sont désormais sous la responsabilité d'une division distincte de PepsiCo, PepsiCo International. Tropicana Products avait son siège à Bradenton, en Floride, de 1949 (deux ans après la fondation de l'entreprise) à 2004, lorsque la direction de PepsiCo a déplacé le siège social à Chicago, siège de la division PepsiCo Beverages & Foods North America. Les produits de la société continuent d'être fabriqués et distribués à partir de son usine de Bradenton.

Fondation du milieu du siècle par un immigré sicilien

Le fondateur de Tropicana était Anthony T. Rossi, né à Messine, en Sicile, en 1900, et avait immigré aux États-Unis en 1921. Parti de Naples, en Italie, il a atterri à New York avec 30 $ en poche. Lui et quatre autres amis sont venus dans la grande ville pour gagner assez d'argent pour financer une aventure en Afrique, où ils prévoyaient de faire un film. Mais Rossi a constaté qu'il aimait trop les États-Unis et leurs opportunités de gagner de l'argent pour partir, et l'expédition africaine a été rapidement oubliée. Après avoir travaillé dans un atelier d'usinage et en tant que chauffeur de taxi et chauffeur, à la fin des années 1920, il a acheté la première épicerie en libre-service du pays, le marché Aurora Farms à Long Island, qu'il a dirigé pendant 13 ans.

Au début des années 1940, désireux de vivre dans un climat similaire à celui de sa Sicile natale, Rossi - après avoir déménagé pour la première fois en Virginie où il était agriculteur - a déménagé en Floride, s'installant à Bradenton, une petite ville de la côte du golfe du comté de Manatee au sud de Tampa. Il y a fait pousser des tomates sur une ferme louée de 50 acres et a également acheté une cafétéria au centre-ville de Bradenton, où sa nourriture fraîchement préparée s'est avérée populaire. Rêvant de posséder une chaîne de restaurants, il a acheté le restaurant Terrace à Miami Beach en 1944. Cependant, le rationnement de l'essence en temps de guerre a paralysé l'industrie du tourisme en Floride, poussant Rossi à quitter le secteur de la restauration.

La même semaine où il a vendu son restaurant, Rossi s'est lancé dans une nouvelle entreprise, celle de vendre des coffrets cadeaux d'agrumes de Floride à des grands magasins comme Macy's et Gimbel's à New York. Trouvant un succès surprenant dans cette entreprise, il s'installe en 1947 à Palmetto, une ville juste au nord de Bradenton, où il achète la Overstreet Packing Company, la rebaptisant Manatee River Packing Company. Rossi était désormais en mesure d'acheter ses agrumes directement auprès des producteurs voisins plutôt que dans les supermarchés de détail à Miami, réduisant ses coûts et améliorant la fraîcheur de son produit.

Les coffrets cadeaux de Rossi sont devenus encore plus populaires et ont rapidement été distribués à travers le pays. Il s'est ensuite étendu à la vente de pots de sections de fruits réfrigérés. Mais comme seuls les plus gros fruits étaient sélectionnés pour les boîtes et les sections, Rossi devait trouver un moyen d'utiliser les plus petits fruits qui allaient être gaspillés. Il a décidé de presser les plus petites oranges en jus et de les expédier vers le nord-est avec des pots de sections de fruits frais, à l'aide de camions réfrigérés spécialement modifiés. En 1949, la société déménage à Bradenton et change de nom pour Fruit Industries, Inc. La même année, Rossi entre également sur le marché en plein essor du concentré de jus d'orange congelé, en achetant un évaporateur pour extraire l'eau du jus. De plus, il dépose « Tropicana » en tant que marque et commence à l'utiliser sur son rayon fruits et produits à base de jus, ce qui remporte un tel succès qu'il abandonne la commercialisation des coffrets fruits.

Les marques personnifiées, telles que Speedy Alka Seltzer, étaient populaires au début de la télévision des années 1950, et Rossi a rejoint la tendance en 1951 lorsqu'il a commandé la création de "Tropic-Ana", une fille à queue de cochon portant une jupe en herbe et un lei. en équilibre un grand bol d'oranges sur sa tête. Le personnage a fourni un symbole immédiatement reconnaissable à l'entreprise encore jeune et a aidé à l'établir sur le marché de la consommation lorsque les produits Tropicana ont commencé à apparaître dans les supermarchés, principalement dans le nord-est et le sud-est. En 1953, l'entreprise a déménagé dans des locaux plus grands, l'ancienne usine de conserves de pamplemousse de Floride à Bradenton, qui a servi de siège social à l'entreprise jusqu'à son déménagement à Chicago en 2004.

Pionnier du jus réfrigéré, milieu des années 50

L'événement clé des premières années de l'entreprise est survenu en 1954. Cette année-là, Rossi, ne voulant pas être l'un des nombreux producteurs de concentrés de jus surgelés, a mis au point une méthode de pasteurisation flash qui a élevé la température du jus d'orange fraîchement pressé pendant un temps très courte durée, prolongeant la durée de conservation du jus à trois mois tout en conservant sa saveur. Cette méthode, combinée à des emballages commandés par American Can Company consistant en des cartons de papier ciré dans des tailles d'une demi-pinte, d'une pinte et d'un quart, a rendu possible la commercialisation de masse de jus de fruits frais réfrigérés et non concentrés dans les supermarchés et par livraison à domicile. prestations de service. Bien que le jus d'orange réfrigéré Tropicana Pure Premium ait rapidement gagné des adeptes dans une grande partie du pays, les ventes à New York étaient particulièrement importantes, représentant jusqu'à 40 pour cent des ventes globales dans les années 1960 et au début des années 1970.

Rossi disposait désormais d'un produit qui distinguait clairement son entreprise de ses concurrents, il a rapidement cessé de proposer Tropicana sous forme de concentré surgelé. En 1957, il a changé le nom de l'entreprise en Tropicana Products, Inc. pour refléter la popularité croissante de la marque. La même année, Tropicana - incapable d'étendre sa flotte de camions - a commencé à expédier du jus d'orange de la Floride à New York via un navire de 8 000 tonnes que la société avait acheté, qu'elle a baptisé le SS Tropicana. Transportant à son apogée 1,5 million de gallons de jus chaque semaine, le navire atterrirait à Whitestone, Queens, où Tropicana avait construit une usine de réception, d'emballage et de distribution. Le Tropicana a effectué son dernier voyage de jus d'orange en 1961, et l'entreprise a commencé à compter exclusivement sur le transport routier et ferroviaire.

En 1958, le café Tropicana fait ses débuts. Commercialisé sous forme de liquide concentré dans une bombe aérosol à bouton-poussoir, le produit a échoué en partie parce qu'il avait une valve défectueuse qui rendait difficile l'injection précise du liquide dans une tasse. En 1962, l'industrie des agrumes a été secouée par l'un de ses gels périodiques. Plus d'un tiers de la récolte d'oranges de Floride a été détruit par le gel de décembre. Désespérément en manque de fruits, Tropicana a hardiment mis du matériel de transformation sur un navire, qu'il a ancré au large des côtes du Mexique, une nation avec une récolte d'oranges importante et bon marché. Après un certain succès initial et rentable pour acheminer le jus d'orange mexicain sur le marché américain, le gouvernement mexicain a augmenté le prix des oranges, sabordant l'entreprise. Tropicana a vendu le navire et l'équipement à bord, perdant 2 millions de dollars dans le processus.

Tropicana au début des années 1960 a commencé à expédier davantage de jus d'orange dans des bouteilles en verre, aidé par le développement par la société d'une méthode d'emballage sous vide à grande vitesse. Avec sa base dans la Floride riche en sable, Tropicana a franchi la prochaine étape logique en construisant sa propre usine de verre, pour la fabrication des quantités croissantes de bouteilles en verre nécessaires. L'usine de verre a ouvert ses portes en 1964. Cinq ans plus tard, l'entreprise est devenue la première entreprise du secteur des agrumes à exploiter sa propre usine de fabrication de contenants en plastique. Pendant ce temps, Tropicana a commencé en 1966 à vendre son jus d'orange de Floride non concentré à l'étranger pour la première fois, expédiant 14 000 caisses de jus dans des bouteilles en verre vers la France. Les années 1960 se sont terminées sur une autre note positive, lorsque Tropicana Products, Inc. est devenue publique en 1969. Initialement vendue de gré à gré, l'action a rapidement été cotée à la Bourse de New York sous le symbole TOJ. Les revenus sont passés de 31,2 millions de dollars en 1964 à 68,4 millions de dollars à la fin de la décennie.

L'injection de capital de l'offre d'actions a ouvert la voie à une croissance encore plus rapide chez Tropicana. En 1973, en fait, les revenus avaient atteint 121,2 millions de dollars, tandis que le revenu net a presque sextuplé, pour atteindre 10 millions de dollars. L'un des développements du début des années 1970 a été le lancement d'un train appartenant à l'entreprise (le « Great White Train », plus tard peint en orange), qui expédiait des bouteilles de jus de Bradenton à un centre de distribution du New Jersey. Poursuivant ses efforts pour réduire sa dépendance vis-à-vis des fournisseurs extérieurs, Tropicana a ouvert une usine de boîtes en 1972 et a commencé à fabriquer ses propres boîtes en carton ondulé. L'année suivante, Tropicana a ouvert une nouvelle usine de transformation à Fort Pierce, en Floride, une ville de la côte atlantique de l'État.

Bien que les soi-disant guerres du jus d'orange n'aient commencé sérieusement que dans les années 1980, quelques escarmouches entre Tropicana et Minute Maid de Coca-Cola ont eu lieu dans les années 1970. Coca-Cola en 1973 a directement visé la mainmise de Tropicana sur le marché de la région métropolitaine de New York et le secteur des jus réfrigérés avec l'introduction dans cette zone de jus réfrigéré Minute Maid qui avait été reconstitué à partir de concentré congelé. Ce fut le début d'un débat de longue date entre les entreprises sur qui avait le produit supérieur. Tropicana a soutenu que le jus réfrigéré non concentré était manifestement supérieur car il était mis en bouteille (après avoir été pasteurisé) dès la sortie de l'orange. Minute Maid a soutenu que le processus de concentration lui donnait la possibilité de mélanger le jus d'oranges cueillies à différentes périodes de l'année, surmontant ainsi les variations saisonnières du goût et de la qualité des oranges et donnant au jus résultant une saveur plus cohérente et une meilleure qualité globale. Quoi qu'il en soit, Minute Maid, soutenu par les poches profondes de Coke, a gagné un avantage - il est rapidement devenu le premier jus d'orange réfrigéré disponible à l'échelle nationale. The Tropicana-Minute Maid rivalry heated up further in 1975 when the former reentered the market for frozen concentrate.

By the mid-1970s, Tropicana had expanded its market range within the United States (though it still was not a national brand) and had gained a presence in the Bahamas, Bermuda, the West Indies, and several countries in Europe. Despite the Minute Maid entry into the chilled juice sector, Tropicana was the main beneficiary of the faster growth of chilled juice versus frozen concentrate. Whereas in the late 1960s chilled juice accounted for only 20 percent of the overall orange juice market, by the late 1970s it accounted for 31 percent. Tropicana was growing rapidly, with sales increasing 19 percent each year on average, reaching $244.6 million in 1977. Earnings were increasing 21 percent a year, standing at $22.5 million in 1977.

The health of Tropicana was reflected in an endless stream of suitors that attempted to woo the company in the 1970s. Among these were Philip Morris, PepsiCo (in an ironic twist), and Kellogg. On three separate occasions--in April 1974, June 1976, and July 1977--Tropicana and Kellogg, the cereal giant which sought to extend its breakfast offerings to include orange juice, agreed in principal to merge only to have Rossi walk away from the deal before it became final. Following the third failed Kellogg takeover, articles in the press focused on Rossi's inability to "let go." The company founder still controlled 20 percent of Tropicana stock, dominated a more or less rubber-stamp board of directors, and held onto the positions of chairman, CEO, and president at the age of 77. Observers also worried about the company's lack of a succession plan. In October 1977 Rossi finally gave up the presidency, appointing to that post Kenneth A. Barnebey, an executive vice-president and director who had joined the company in 1955 as sales supervisor.

Era As Beatrice Subsidiary, 1978-86

In August 1978 Tropicana was finally sold to Beatrice Company for $490 million in cash and stock. The acquisition immediately ran into regulatory difficulties, and in 1980 a Federal Trade Commission (FTC) administrative law judge ruled that the purchase violated antitrust law because Beatrice could have expanded its own chilled juice brand, which had a market share of 1 percent, instead of buying Tropicana. The judge ordered Beatrice to divest Tropicana and pay to the government any Tropicana-derived profits. Following Beatrice's appeal, the FTC overturned the judge's ruling in 1983, finding that the acquisition was not illegal.

Barnebey headed up Tropicana Products following the acquisition, but by 1982 Richard Walrack, a 30-year Beatrice veteran, had taken over as president of the Beatrice subsidiary (Rossi died in 1993 at the age of 92). Two important events in 1983 shook the orange juice industry and intensified the "orange juice wars." The Procter & Gamble Company (P&G) launched the Citrus Hill brand, offering both frozen concentrate and from-concentrate chilled juice. By 1984 the marketing power of P&G had quickly made Citrus Hill into a fairly strong third player. That year the declining frozen concentrate sector was led by Minute Maid's 25 percent share, with Citrus Hill holding 7 percent and Tropicana 4 percent. Tropicana still held the top spot in the rapidly growing chilled juice sector with a 28 percent share, with Minute Maid claiming 18 percent and Citrus Hill 9 percent. The second key event of 1983 was an orange freeze that forced Tropicana to raise the price of its not-from-concentrate chilled juice three times in quick succession. Amazingly, the company saw no drop-off in purchasing, as customers were clearly willing to pay a premium for what they perceived to be a superior product--the not-from-concentrate juice. Funds from the higher prices were used to begin expanding the Tropicana brand outside of its strongholds in the Northeast and Southeast. Around this time, Tropicana, with the help of Beatrice, became more sophisticated in its marketing and product positioning. It rebranded its not-from-concentrate chilled juice Tropicana Pure Premium, while the from-concentrate version, which it had sold for a number of years, was first called Gold 'n Pure and then Tropicana Season's Best. Under Beatrice, Tropicana was also more aggressive about introducing new products, such as the 1985-debuted Tropicana Pure Premium HomeStyle orange juice, which featured added pulp.

Meanwhile the door to the Tropicana president's office became a revolving one, as Walrack resigned in June 1984 for "personal reasons," and his replacement--Wesley M. Thompson, who had been hired away from a Coca-Cola executive marketing position--did the same only nine months later. Stephen J. Volk, who had previously worked at PepsiCo, was named president in March 1985. Sales in the United States of chilled orange juice outpaced concentrate for the first time in 1986, as consumers continued to buy increasing amounts of convenience foods. Tropicana was well-positioned to take advantage of this trend.

In April 1986 Beatrice was taken private through a $6.2 billion, highly leveraged buyout led by Kohlberg Kravis Roberts & Co. (KKR). Over the next two years, Beatrice was stripped of much of its assets to pay down debt. Tropicana was part of this asset sale it was sold to The Seagram Company Ltd., the Canadian alcoholic beverage maker, for $1.2 billion in March 1988. By that time, Tropicana was a company with annual sales of $740 million and pretax profits of $100 million.

Under Seagram, Tropicana continued to expand within the United States, becoming a truly national brand for the first time. Also in an aggressive expansion mode, Minute Maid aimed squarely at Tropicana with the 1988 introduction of its own not-from-concentrate chilled juice brand, Minute Maid Premium Choice. Tropicana subsequently sued Coca-Cola over its advertising and packaging slogan for Premium Choice, which included the phrase "straight from the orange." Coca-Cola dropped the slogan rather than fight the suit. Despite the lawsuit, by 1990 Minute Maid had 11.7 percent of the not-from-concentrate, ready-to-serve orange juice market. That year, however, Tropicana edged past Minute Maid in the overall U.S. orange juice market, with 22.3 percent to its rival's 22.2 percent. The orange juice wars soon claimed their first victim when the top two orange juice brands proved to be too formidable even for P&G, which discontinued the Citrus Hill brand in September 1992. Tropicana and Minute Maid were soon battling anew to gain share in the aftermath of Citrus Hill's withdrawal. Tropicana gained the initial upper hand, and by 1993 had extended its lead in the overall orange juice market to a somewhat comfortable 30.1 percent to 25.9 percent.

Even while it was ascending to the top spot, Tropicana continued to be beset by management turnover. Robert L. Soran, who had headed the company at the time of its acquisition by Seagram and continued as president afterward, was forced to resign in September 1991 following his failure to report to Seagram $20 million in cost overruns on construction projects in Florida, New Jersey, and California, according to Alix M. Freedman of the Wall Street Journal. In February 1992 William Pietersen, president of the Seagram Beverage Group, was named president of Tropicana as well. He resigned in January 1993 for "family considerations," with Myron A. Roeder taking over.

From the late 1980s through the mid-1990s, Tropicana expanded aggressively, both outside of its core orange juice products and outside of the United States. In 1988 the company introduced the Twister line of bottled and frozen juice blends. The "flavors Mother Nature never intended" were eventually to include apple-berry-pear, orange-peach, cranberry-raspberry-strawberry, and orange-strawberry-guava. Three years later, a low-calorie Twister Light line made its debut. By 1991 annual sales of the Twister lines reached $170 million. That year Tropicana Pure Premium was launched in Canada, the United Kingdom, Ireland, and France Germany, Argentina, and Panama were added to Pure Premium's market area in 1994. Also in 1991 a joint venture between Tropicana and Kirin Brewery Company, Limited of Japan began importing and marketing orange juice in that country. In 1993 Tropicana introduced Grovestand orange juice, a ready-to-serve product that was touted to have the consistency and taste of fresh-squeezed juice. The company acquired Hitchcock, the number one premium fruit juice brand in Germany, from Deinhard & Company in 1994. By that time, about 12 percent of Tropicana's overall sales (which were about $1.3 billion in fiscal 1994) were generated from overseas markets, compared to just 5 percent in 1992. The company gained further overseas power through the May 1995 $276 million purchase of the global juice business of Dole Food Company, which had a strong presence in western Europe. Brands gained thereby were Dole juices in North America and Dole, Fruvita, Looza, and Juice Bowl juices and nectars in Europe. Tropicana then became known as Tropicana Dole Beverages, with Ellen Marram heading up the unit and Gary M. Rodkin serving as president of Tropicana Dole Beverages North America.

As the 1990s continued, Tropicana expanded further internationally, entering several more Latin American countries as well as Hong Kong and China. The company also scored a promotional coup in 1996 when it signed a 30-year naming-rights deal--for $46 million--to have the new stadium for the Tampa Bay Devil Rays major league baseball team named Tropicana Field (which opened in March 1998). In 1997, in addition to celebrating its 50th anniversary, Tropicana began construction of a $17 million research and development center in Bradenton opened its Midwest Distribution Center in Cincinnati, Ohio launched Tropicana Pure Premium juice products into Portugal acquired Copella Fruit Juices Ltd., the leading producer and marketer of chilled apple juice in the United Kingdom introduced Tropicana Fruitwise Smoothies and Tropicana Fruitwise Healthy Fruit Shakes and also launched a calcium-fortified version of Tropicana Pure Premium.

The PepsiCo Era, 1998 and Beyond

While Tropicana was expanding rapidly into a company with 1997 worldwide sales of $1.93 billion, Seagram was increasing its involvement in the entertainment industry. In May 1998 Seagram announced it would acquire PolyGram N.V., the world's largest music company, for $10.4 billion. To help fund the purchase, Seagram said it would divest Tropicana. Originally, Seagram planned to sell the unit to the public through an initial public offering. However, the IPO market was not as attractive as it had been earlier in the decade, and Seagram struck a deal with PepsiCo, Inc., consummated in August 1998, whereby the juice business was sold to the beverage giant for $3.3 billion in cash. Tropicana became a division of PepsiCo, once again adopting the name Tropicana Products, Inc. Marram elected to pursue opportunities elsewhere, so Rodkin was named president and CEO of the company. One sign that Tropicana was poised for a bright future was an August 1998 Tropicana press release announcing that for the first time in U.S. history, sales of not-from-concentrate chilled orange juice had surpassed those of from-concentrate juice. In November 1998 the company announced that it had agreed to license the Tropicana brand name to Greene River Marketing, Inc. of Vero Beach, Florida, for use on ruby red fresh grapefruit. This marked the first time that the Tropicana name would appear in the produce section of supermarkets.

At the time of the PepsiCo takeover, Tropicana was enjoying surging sales. This trend continued over the next two years, with revenues jumping 10 percent to $2.25 billion in 1999 and 6 percent to $2.4 billion the following year. Between 1998 and 2000, profits doubled from $110 million to $220 million thanks to Rodkin's belt-tightening initiatives. International expansion occurred during these years, including the introduction of the Tropicana brand into India for the first time and the company's entry into the Spanish market through the acquisition of Alimentos de Valle S.A., a leading producer of chilled, not-from-concentrate orange juice in Spain that sold juice in France, Portugal, and Belgium as well. In the United States, Tropicana continued to pump out new products, introducing calcium-fortified formulations of Tropicana Pure Premium Grovestand and Tropicana Pure Premium Ruby Red Grapefruit. In September 1999 Rodkin was promoted to CEO of Pepsi-Cola North America. Succeeding him as president and CEO of Tropicana Products was Brock Leach, a seasoned marketer who had spent 17 years at Frito-Lay, the snack food division of PepsiCo, most recently heading up Frito-Lay's product development, innovation initiatives, and technology. In early 2000 Tropicana announced that it would increase its fleet of refrigerated railcars to more than 400, and that their orange color would gradually be phased out in favor of a return to the original white for the sake of cooling efficiency. That year, Tropicana Pure Premium passed Campbell's Soup to become the third largest brand in U.S. grocery stores behind only Coca-Cola Classic and Pepsi-Cola.

Tropicana reached another milestone in 2001 when it squeezed its 300 billionth orange into juice. On the new product front that year, the company introduced a low acid version of Tropicana Pure Premium, targeting another health-related niche of the juice sector. The firm also launched a $60 million expansion of its juice storage facilities in Bradenton, to bolster capacity by 32 percent, to nearly 100 million gallons, and provide enough room to store juice between citrus harvests. Late in the year Tropicana announced that it would shut down its glass manufacturing plant in Bradenton, ending its use of glass containers and making its shift to cartons and plastic containers complete. The glass plant, dating back to 1964, had been operated since 1993 as a joint venture with Saint-Gobain Containers Inc., a Muncie, Indiana-based glassmaker. The shutdown was completed in 2003 and entailed the elimination of about 220 jobs.

The big event in 2001 at the PepsiCo parent, and one destined to have a major impact on Tropicana, was the acquisition of Quaker Oats Company for $14 billion. Quaker was coveted mainly for its powerhouse Gatorade sports-drink brand. Following the acquisition, PepsiCo implemented a reorganization in which Tropicana was placed within the same PepsiCo division as Gatorade. Furthermore, the independent brokers who had been selling Tropicana products were fired, and sales and marketing was turned over to members of Gatorade's in-house sales force. Tropicana sales suffered, however, because the new salespeople were not as adept at selling chilled orange juice. Around this same time, responsibility for manufacturing and marketing Tropicana Twister and Season's Best products was likewise shifted to the Gatorade team. The rationale was that these products, which did not require refrigeration, were manufactured the same way as Gatorade. Sales again suffered. In yet another organizational change from 2001, oversight of Tropicana's international operations were merged with those of Pepsi-Cola and Gatorade, creating PepsiCo Beverages International. Tropicana Products, Inc. was now focused exclusively on the United States and Canada. (Two years later, PepsiCo created a new division called PepsiCo International, which took over responsibility for all of the parent company's snack, beverage, and food units outside North America.)

Tropicana tried to stem its sagging sales through new product launches. Rolled out nationally in March 2002 were Tropicana Smoothies, touted as delicious and nutritious combinations of juice and yogurt, packaged in convenient single-serving resealable plastic bottles. Simultaneously, four kinds of Tropicana Pure Premium products also debuted in single-serving bottles, which were in part aimed at the convenience store consumer. Later in the year the Tropicana Pure Premium Healthy Kids line was launched, which was designed to provide children with calcium and vitamins A, C, and E.

In mid-2002, as Tropicana's travails continued, Leach was replaced as president by Jim Dwyer, a former senior executive at the company who had more recently served a stint overseeing the merger of PepsiCo and Quaker Oats. Tropicana's operations were affected by yet another PepsiCo reorganization that same year. All of PepsiCo's North American beverage operations, including Pepsi-Cola, Tropicana, and Gatorade, were united within one division, PepsiCo Beverages & Foods North America.

Starting in 2003 in particular, overall orange juice sales were down as it appeared that people on low-carb diets, such as the Atkins and South Beach plans, were shunning the product because of its high carbohydrate content. Tropicana seemed slow to react to the trend, only releasing its Light 'n Healthy product in early 2004. The new product was lower in sugar and calories and had a third less carbohydrates than Tropicana Pure Premium. In December 2003, just prior to this launch, PepsiCo shocked the community of Bradenton with the announcement that the headquarters of Tropicana Products would be shifted to Chicago, the base for PepsiCo Beverages & Foods North America. The move was completed in 2004. It affected 300 Tropicana staffers in Bradenton but left the 1,900-person manufacturing and distribution operation intact. The change in headquarters location was precipitated by another shift in strategy, again related to Quaker. In this case, however, it was the Quaker Foods operation that was involved. PepsiCo officials now wanted to market Tropicana products alongside those of Quaker Foods, because the two lines were comprised predominantly of breakfast products. The Quaker brands included Quaker Oats oatmeal, Aunt Jemima syrup, and Life and Cap'n Crunch cereals. In addition to gaining such synergies, the change in Tropicana's headquarters was also aimed at cutting costs.

Following the relocation, Dwyer left the company. Appointed as new president was Greg Shearson, who previously headed beverage operations for PepsiCo in Canada. Tropicana's struggles continued in 2004 as a price war in the orange juice industry prevented the company from increasing prices despite rising fruit costs stemming from a summer of hurricanes that devastated Florida's citrus crop. Needing to trim costs, Tropicana late in the year announced a plan to cut as many as 200 jobs from its Bradenton operations, aiming to do so by offering retirement incentives to its staff.

Principal Competitors: Coca-Cola North America Florida's Natural Growers.


We Tried The Most Popular Orange Juices &mdash And There Was A Clear Winner

If breakfast is the most important meal of the day, that means orange juice is the MVP of drinks. Beyond the whole pulp or no pulp debate, people don&rsquot care much about the kind of OJ they buy. But everyone should.

We blindly taste tested seven of the most popular orange juice brands and were surprised by the results. Below is our ranking.

Disclaimer: Because pulp is so polarizing, we tried to avoid it as much as possible to judge purely by taste.

While one video editor said his sip had a &ldquonice zing,&rdquo others thought it was &ldquotoo sweet.&rdquo However, the juice did leave an interesting coating in your mouth after drinking.

True to its name, the company promises that &ldquo[e]very single orange is grown, picked and squeezed right [there] in Florida.&rdquo We appreciate that to a certain degree &mdash but it wasn&rsquot a difference you could actually taste. &ldquoJust pretty good,&rdquo summed up the sentiment of most people on the team.

Made from concentrate, some of our tasters said this tasted like the OJ they fondly remember from childhood. A few people felt they could tell this juice was made from concentrate, but overall our group rated this a solid choice.

Fortune favors the pulp with this woman-owned and family-operated OJ operation. (It&rsquos the only brand that doesn&rsquot offer a pulp-free option.) However, even the haters seemed to appreciate the flavor itself. The juice actually tasted like a real freshly squeezed orange.

Who?! Even though most tasters had never heard of this brand, it sparked conversation and picked up a lot of votes. It's unclear whether the oranges come from the U.S. or Mexico, but either way, the juice had some serious tropical vibes. A couple tasters thought it tasted like a better Sunny D. Look for it in Whole Foods and natural food stores.

Simply Orange is the choice for people who want a classic OJ experience. Tasters were happy with the clean, fresh taste and one taster even noted that she could see herself "chugging this down easily in the morning."

Our resident Floridian could tell it was Tropicana just by looking into her cup. A few tasters thought it was a bit too watery, but overall, this was the kind of classic OJ everyone craves.


Welch’s Non-Alcoholic Sparkling Juice is a family favorite that’s sure to make any celebration even sweeter.

Greatness starts with caring a little more — and then giving a whole lot. Behind the greatness of Welch’s lies over 700 American farming families, cultivating the mighty Concord grape in bitter cold winters. And the result is not just delicious juices, jellies, and spreads, but a difference you can taste.


#1 Source for all things DIY eJuice

5 4 3

Tip Top, my roguelike climbing game, is coming to Steam June 1st! Please consider wishlisting, it makes such a difference!

Anyone Order From Liquid Smith?

I was just curious if anyone has ordered from Liquid Smith on here. I'm looking for some PG/VG and their pricing seems pretty good. almost borderline "too good" ($10-15 lower for a gallon of each shipped). Someone else on here recommended them, and when I try to look up more info on them, I don't find a whole lot, but what I do find all seem to be positive reviews (which is almost kind of questionable in itself). Their Facebook and Twitter also hasn't really had any activity in a couple years.

I have no real reason to think there's any problem with this vendor, but the lack of info out and lack of mentions just kind of has me wondering. Anyone have any experience (good or bad) with them? Any feedback would be greatly appreciated! If it was just a few small bottles of flavor or something, I might be more willing to just give it a shot. but I'm looking at a gallon of PG and a gallon of VG, so for

$60 and something that will last me probably a good year, I thought it would be worth asking the question :) (not to mention my supplies are getting lower by the day)

Free Friday 5-21-21

Hi all and welcome to Free Friday.

For years this was simply a time when I gave away stuff to a deserving individual, but it felt like it was time for a change. THIS week marks the first week of more of a drawing style of a giveaway while keeping it still somewhat like it is supposed to be. The main requirement is still to be a good person.

Last week I asked for your favorite flavor and there were a LOT of great answers for flavors spread across a LOT of different brands. To pick the winning recipient for this week I wrote down all the choices (and I will post those up in just a little while today) then sorted them, and THEN ran a random number generator.

The winning flavor was Flavorah's Rich Cinnamon. (I don't sell that one, but I do have a bottle on my desk and a couple at home that I use a LOT for things like coffee or my diffuser) Absolutely, one drop will do it for almost anything!

The person that wrote in that particular flavor is our recipient this week. and that is.

You have won a box of Gremlin flavors! All you need to do is log in to GremberryFarms.com and create an account so I know where to send your stuff. Unfortunately, I can't send any Rich Cinnamon, but I'll be sure to find some flavors you are sure to love.

For all those that answered, I thank you! It was fun to read through what everyone is into.


Voir la vidéo: Pub - Jus dorange - Tropicana - 2013